Comment calculer son bonus ou son malus d’assurance auto ? Les règles et coefficients

Parmi les caractéristiques qui influent sur le tarif de votre assurance auto, il y a le coefficient bonus / malus. Plus il est bas, moins le tarif du contrat est élevé. En cas de sinistre, ce dernier peut augmenter. Alors comment calculer son malus ?

methode pour calculer son malus d'assurance auto

Comment le bonus / malus fonctionne-t-il ?

Le bonus / malus fait état de votre profil de conducteur. Si vous n’avez aucun sinistre dans l’année, alors vous gagnerez du bonus (le coefficient va diminuer). En revanche, si vous déclarez un sinistre, alors vous obtiendrez du malus.

Ce coefficient est compris entre 0,50 et 3,50. Tout conducteur commence avec un coefficient à 1. Chaque année, le bonus / malus est diminué de 5 % (on multiplie le coefficient de l’année précédente par 0,95) si vous n’avez eu aucun sinistre.

En faisant état d’une bonne conduite chaque année, il faut 13 ans pour obtenir un coefficient équivalent à 0,50. Voici un tableau qui montre l’évolution du bonus / malus :

AnciennetéBonus / malus
1 an0,95
2 ans0,90
3 ans0,85
4 ans0,80
5 ans0,76
6 ans0,72
7 ans0,68
8 ans0,64
9 ans0,60
10 ans0,57
11 ans0,54
12 ans0,51
13 ans0,50

Lorsque vous avez un coefficient à 0,50, cela signifie que votre prime est diminuée de moitié. Exemple : si vous aviez une prime de départ de 1 000 €, avec un bonus / malus de 0,50, votre cotisation sera de 500 €.

Quel est le malus en cas de sinistre ?

Les différents sinistres

On distingue trois types de sinistres :

Ainsi, un bris de glace fortuit est considéré comme un sinistre non responsable, mais si vous avez provoqué le bris de glace en ayant un accident donc vous êtes entièrement responsable, le sinistre sera considéré comme responsable.

Vous êtes un conducteur avec du malus ? Cet article sur les conducteurs malussés pourrait vous intéresser.

Les coefficients malus appliqués

Le malus appliqué à votre coefficient est différent selon votre responsabilité dans le sinistre.

Ainsi :

Bon à savoir : au bout de deux ans sans sinistre responsable, votre malus disparaît et vous pouvez repartir à un coefficient égal à 1.

Cliquez ici pour économiser sur votre assurance auto :