Conducteur occasionnel : que dit votre contrat d’assurance auto ?

Un conducteur occasionnel est une personne qui utilise votre véhicule à titre exceptionnel et sur une courte période. Ainsi, son nom ne figure pas sur le contrat d'assurance et on parle de "prêt de volant". Est-ce toujours autorisé par les assureurs ? Quelles sont les conséquences si un conducteur occasionnel cause un sinistre ? On vous explique tout sans plus attendre !

un véhicule sous assurance prêté à un conducteur occasionnel

Que dit votre contrat d'assurance auto à propos des conducteurs occasionnels ?

Avant de prêter votre voiture à qui que ce soit, il est indispensable de vérifier dans votre contrat d'assurance auto si cela est possible. En effet, certains disposent d'une clause de prêt de volant et d'autres non.

Si cette clause est bien présente dans votre contrat, une garantie responsabilité civile s'applique au conducteur occasionnel. Ainsi, en cas de sinistre, les dommages corporels et matériels de la victime seront pris en charge, pas les vôtres.

Peu importe la personne qui conduit, l'assureur vous assurera au moins au minimum légal et protègera les tiers.

Cependant, certains assureurs font le choix d'interdire ce prêt de volant en ne l'incluant pas dans votre contrat. C'est souvent le cas pour les voitures de luxe et de collection ou lorsque vous optez pour une faible prime d'assurance auto.

Le conducteur occasionnel a-t-il un impact sur le bonus et le malus ?

Même si votre assureur autorise le prêt du véhicule, vous en restez responsable. Ainsi, en cas de sinistre, c'est votre malus qui sera affecté. En conséquence, le montant de votre prime d'assurance auto augmentera.

De plus, en n'ayant pas son nom sur votre contrat d'assurance auto, le conducteur occasionnel ne peut pas cumuler du bonus ou du malus en son nom.

Je prête souvent ma voiture à la même personne : que faire ?

Si vous avez de plus en plus l'habitude de prêter votre véhicule à une même personne non propriétaire de la voiture, il peut être intéressant d'en faire un conducteur secondaire. Ainsi, son nom sera inscrit sur le contrat. Le désormais conducteur secondaire bénéficiera alors des mêmes garanties que vous.

De plus, à la différence du conducteur occasionnel, le secondaire cumulera du bonus ou malus en son nom propre. En conséquence, quand il sera conducteur principal d'un véhicule, son bonus ou malus s'appliquera.

Cliquez ici pour économiser sur votre assurance auto :