Comment assurer une voiture de rallye, ce qu’il faut savoir

les voitures de rallye pour circuler doivent être assurées

Faut-il une assurance spécifique pour une voiture de rallye ?

Une voiture de course de type rallye, hormis ses spécificités fonctionnelles, est une voiture comme toute autre. On serait donc tenté de croire qu’elle pourrait bénéficier d’une même assurance auto que les voitures normales. Mais ce n’est pas le cas. Pourquoi ?

D’abord, les contrats d’assurance classiques stipulent que les voitures à assurer doivent être conduites sur des routes publiques. Cette condition élimine déjà les voitures de rallye.

Aussi, il n’existe pas de contrat d’assurance auto normal qui permet aux assurés de participer à des courses. Simplement parce que les risques sont grands et peuvent engendrer d’importantes dépenses.

Puisque les assurances classiques ne peuvent l’assurer, il faut donc une assurance spécifique pour une voiture de rallye. Ladite assurance est nommée « assurance voiture de course ».
Elle prend en compte toutes les voitures de courses, sans distinction de niveaux de conduite.

La contrainte au niveau de cette assurance est essentiellement financière : elle coûte excessivement chère.

Quelques exemples de voitures de rallye

Un grand nombre de voitures de rallye est désormais disponible sur le marché. Le grand essor du secteur de la course automobile en est la raison principale. Certaines d’entre elles arrivent à se classer parmi les meilleures tandis que d’autres peinent à se faire connaître.

Dans la catégorie des meilleures voitures de rallye, on retrouve entre autres la Porsche 924 carrera GTS, la Lancia Delta, le Subaru Impreza, la BMW série 2 Gran coupé et la Peugeot 206 WRC.

On retrouve aussi la Renault Alpine A110, la Ford Escort MK2, la Hyundai i20 WRC 2018, la Peugeot 205 T16 et la Mitsubishi Lancer Evo 6.5. La liste est très longue car les fabricants se surpassent pour se montrer compétitifs.

Cliquez ici pour économiser sur votre assurance auto :